Actualité

Mon président Mangou Premier, je te demande publiquement ici de ne plus répondre aux provocations

djidji sous-prefecture

mon président mangou premier je te demande publiquement ici de ne plus répondre aux provocations de qui que se soit nous n’avons pas que ça a faire nous avons une mission le développement donc notre seul langage qui parlera pour nous ces nos actions concrètes sur le terrain comme d’ailleurs les sirènes dans toutes les écoles de la sous-préfecture qui ne cessent de parler pour nous chaque matin dans presque 13 villages de la sous-préfecture c’est comme ça les hommes capables parlent

sans trop faire de pub avant action comme le font ceux du rétroviseurs aujourd’hui notre jeunesse ne doit en aucun cas échouer comme la précédente generation de jeunes qui se disent aujourd’hui aîné alors que la mutuelle toujours dans l’incapacité ils sont peut-être né pour échouer qui sait

en tout cas des qu’ont aura fini avec la jeunesse qu’ont aura pris de l’age( financierement parlant c’est pour ça ont bosse dur de toute façon dans notre propre pays etant jeune pour ne pas trouver comme dernier recours de reussite la france ) ont passera a l’étape de la mutuelle ont fera notre part car on dit l’habitude est le résultats d’un entraînement
si ton habitude c’est de faire la pub sans bosser alors tu resteras la honte de ta sous-prefecture mais si tu poses les actes palpable comme le font cette jeunesse alors etant aux affaires de la mutuelle tu ne seras un prolixe qui recrute des badins comme ceux du retroviseur suis mon regard

concentrons nous sur l’essentiel sans trop faire de la pub avant l’acte
si tu dois désormais intervenir en public c’est pour donner les résultats d’un boulot achevé par ton équipe
merci

cliquez pour ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top