Actualité

Le 1er sous-préfet de Djidji présente solennellement le 1er médecin de la ville.

Il est de culture Djidjié qu’on lance des cris de joie et d’espoir certain à la naissance de l’aînée d’une famille.

Les sages disent que la fille aînée d’une famille est la garantie d’une réussite assurée pour le reste de la fratrie.

La Sous-préfète N’GOUA CHANTAL DANO BIÉ Épouse KANDJUI ADJOBI, 1er sous-préfet de la sous-préfecture de Djidji vient de leur donner raison.

Pour ceux qui connaissent l’histoire des nominations des sous-préfets, il est rare qu’à part, leur participation à la longue et difficile œuvre d’ouverture, d’installation et de fonctionnement d’une nouvelle sous-préfecture, ces derniers réussissent à faire venir de hauts fonctionnaires tel celui dont il nous est permis de célébrer aujourd’hui, ce lundi 2 août 2021, l’arrivée dans la joie et la ferveur avec notre dynamique Sous-préfète adorée.

C’est le lieu de rappeler à tous les Djidjié bien avant leurs frères et sœurs de la grande sous-préfecture de Djidji de participer activement et de façon organisée au développement de Djidji en aidant le commandant à mieux les aider.

Djidji lance à ce propos un appel aux acteurs associatifs de la réalisation prochaine d’un château d’eau sans doute privé, à rallier la demande officielle de Madame la Sous-préfète car seul un tel château d’eau (Celui qu’elle vient de demander à l’État) pourra prendre en compte le développement de la ville dans les cinquante années à venir.

Bravo Madame la Sous-préfète, toute notre profonde gratitude.

Bienvenue à notre Médecin,

cliquez pour ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top