Actualité

Jeunesse de Djidji : le cercle de soutiens perd déjà un membre

Pour ceux qui connaissent Gnadou Dano Zady, il n’y a pas à s’étonner de l’acte posé.
En effet, notre frère vient de se désister du cercle de soutiens de notre jeunesse par obligation de déontologie.
Vous savez très bien que Gnadou Dano Zady est un homme politique engagé, et un homme de médias très connu (il est le fondateur du PIP, de zikisso.com et djidji.org)

Le président Gnadou Dano Zady, L’indispensable apôtre de la paix.

Pour mieux mener ses engagements dont il est réputé, et pour éviter qu’on le traite de manipulateur politique de notre jeunesse, il nous a donc demandé de bien vouloir excuser son retrait du cercle de soutiens. Cela ne signifie en rien qu’il a arrêté de soutenir sa jeunesse, mais après réflexion, il a trouvé beaucoup d’incompatibilités à être affiché comme tel avec l’homme politique qu’il est.
Si son image est restée sur le collage, c’est parce que techniquement, il n’a pas été possible de la retirer. Considérez donc qu’à partir de la lecture de cette publication, le président Gnadou Dano Zady ne fait plus partie du cercle de soutiens de la jeunesse de Moses Akanou DE Djidji
Merci de votre compréhension.

Salut, Atokpa, nous comprenons ta position, et te souhaitons bonne chance sur le chemin de ton engagement politique.

Auteur : Alain Zadi Djegoue

Major communicateur Djégoué Zadi Alain


Moses Akanou DE Djidji Soutenir une Jeunesse qui est Le Fer de Lance , La Base et Le Socle Sociologique d’une Vraie et Réelle Politique dans un Village une Region une S/P , Voire même un pays ou un Continent est….
Incompatible avec Une ACTIVITÉ Politique..(??) Ok d’accord….!! Nous Respectons La Décision et Le Choix du PIP , GNADOU D. ZADI…Natif de DJIDJI…( SVP..!!)
Alain Zadi Djegoue Il faut saluer la sincérité de l’acte posé quand on sait que le président Gnadou Dano Zady a déjà annoncé sa candidature à la présidentielle de 2020 qu’il veut gagner sans contestation ni suspicion de tricherie. C’est vraiment un des rares hommes politiques que j’aie jamais rencontré. Il faut donc lui rendre hommage.
Gnadou Dano Zady Je remercie les initiateurs de ce cercle de soutien à la jeunesse de la sous-préfecture de Djidji d’avoir pensé à moi. Je remercie aussi personnellemnt le communicateur indépendant, Atokpah Alain Zadi Djegoue d’avoir su traduire ma pensée. Hâtoh Wanna “WhaSsa Gôdè Hôgney Fha Youkou” Je rassure Amk. Moses Akanou DE Djidji qu’étant effectivement natif de Djidji, je ne pourrai pas me dérober à mes obligations de filiation Djidjiyeu. Cependant, la jeunesse étant la prunelle de nos yeux, il serait sage pour nous de la mettre à l’abri de tout prétexte, toute exaction et de toute tribulation politique. Je profite de cette tribune pour affirmer haut et fort que la jeunesse de la sous-préfecture de Djidji, de Zikisso ou de Gagoré n’est pas forcément PIP comme ne l’est la jeunesse du pays Dida à l’instar de celle de toute la Côte d’Ivoire. Démocratie obligeant, c’est au niveau national que le Parti Ivoirien du Peuple revendique comme tout parti politique, une jeunesse républicaine éprise de paix et de justice, de toute ethnie, confession, region et de toutes opinions. C’est notre combat. Ce sera notre victoire! Je vous remercie,
cliquez pour ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top