Actualité

FÊTE DE LA SOUS-PRECTURE DE DJIDJI: FÉLICITATIONS AUX COMMUNAUTÉS GNAHABOA ET MOUSSADOUGOU DE FRANCE POUR LEUR APPORT FINANCIER

Carte administrative de Djidji

Après les frères et soeurs ressortissants de Moussadougou, ce sont ceux de Gnahabley qui se sont merveilleusement fait ovationner ce samedi 24 juin 2017 à Paris au cours de notre rencontre-goûter.

Ceci dit, une précision de taille est nécessaire pour éclairer les obervateurs et nos lecteurs sur ce sujet de cotisations destinées à notre fête.

En effet, selon ce que votre serviteur en sait de source sûre, c’ est que suite à une concertation entre les chefs de villages et le président du comité d’organisation le frère Jean Louis Kobri, il avait été décidé que chacun des 13 villages de notre sous-préfecture cotise la somme de 500.000 CFA . En claire, les habitants et ressortissants de chaque village devront apporter cette somme au comité d’organisation. Cette précision n’a jamais été faite par qui de droit, c’est à dire le bureau de l’association des Djidjié de France ( ARDSPF). Mais plus grave, alors que nous- nous attendions à la mise sur pied d’un comité annexe ici à Paris, c’est plutôt le bureau de notre association qui s’est auto proclamé.

Votre serviteur qui se veut un homme de transparence veut rappeler à qui veut l’entendre qu’il y a eu entorse à la démocratie et promet par conséquent de faire ce qui est possible pour que la participation financière de la communauté des déboa de France à laquelle il appartient ne soit pas remise au bureau de l’ARDSPF car elle doiit être envoyée aux déboa de Côte d’Ivoire qui la complèteront avant de la remettre au comité d’organisation..

Toutefois, cette somme lui sera présentée publiquement parce que je lui reconnais son rôle de sensibilisation qu’il a menée avec efficacité.

Une voix s’est permise de trouver dans mon exposé un perturbateur de la fête lorsque je l’ai écrit sur sa page en réponse à une déclaration erronée qui ne lui est pas imputable.
Je voudrais fraternellement répondre à cette voix en lui disant de prier pour qu’il y ait au moins 10 perturbateurs de mon genre à djidji et il verra que notre sous-préfecture sera très vite développée, car un perturbateur de fête qui offre lui seul 10 bâches, je n’en ai pas encore vu.

Que Dieu fasse triompher la vérité et l’esprit de démocratie dans nos rangs.

7 commentaires
17 commentaires
Cher grd fr merci pour ton devouement pr Djidji. Cpdt sache que le pdt armel n avait pas connaissance de cette precision de taille de par ma faute croyant lui avoir donne. Toutes mes excuses a chacun de vous etant donne que je suis l intorlocuteur direct d armel par rapport au comite d abidjan. Merci pr votre comprehension.

Alain Zadi Djegoue Si tu as failli à ton rôle, c’est une gravité car cela suppose qu’en plus de ce que nous cotisons ici, vous allez cotiser là bas 500.000f pour défendre l’honneur de vos villages respectifs Mais moi j’ai parlé des heures durant avec le président Jean Louis au téléphone et il m’a dit lui avoir apporté la précision à plusieurs reprises.C’est certes ton rôle à toi, mais ton président qui t’a nommé l’a joué parce que tu as failli.. Je voudrais rappeler que tu as déjà lu de moi plusieurs éloges à l’endroit de mon président. pour qui j’ai joué une partition déterminante parce que j’ai voulu qu’il soit là où il est. Cela n’empêche pas que je dise aussi ses faiblesses. C’est cela la démocratie. Salut, Blaise

Felicitation Alino pour ton sens pour le developement de la s/p de Djidji
Salut, mon gars. Je veux imposer la transparence et la démocratie dans notre milieu, mais il y a encore beaucoup de poches de résistance. C’est une mission très difficile, mais on ne lâche rien..
Je te soutiens dans ta lutte, je souhaiterais les cadres de Gnahabley ecrivent au s/p pour qu’on supprime le nom de Bricouli 2 l’appelation du Village
J’espère que mon homonyme Gnadou Dano Zady te lira et fera le nécessaire., car c’est lui le chef des Gnahaboa de France

Gnadou Dano Zady Je réponds à l’appel du Tigbala de Djidji, Alain Zadi Djegoue et je félicite le président d’honneur d’Amackha Club de Djidji, Atoyoh Augustin Tayoro – Les Déboa, les Kblikwiey et les Gnahaboa sont Tohouoh c’est-à-dire des frères – pour sa sage proposition. En effet, revenir à l’identité première de notre village s’inscrit dans l’ordre normal des choses. A Gnahabley, nous ne sommes ni rebelles ni révolutionnaires pas plus que ne sommes des ennemis de Kblikouly mais complémentaires vu que dans l’avenir, de nouveaux quartiers verront le jour. Alors pourquoi couper un doigt à l’une de nos mains de reconstruction et de développement? Comment guérirons-nous de cet handicap que nous nous aurons infligé? Mon homonyme Alain Zadi Djegoue, je ne suis pas une poche de résistance comme tu le dis mais plutôt un procédurier. Quelque soit le complot, je souligne simplement qu’il est tard de changer maintenant le programme de la fête, surtout à moins de deux mois de la fête sinon vous en serez ses saboteurs. Cessons de nous infantiliser : nous sommes aujourd’hui la risée de tous ; voilà pourquoi Douseba Diaspora refuse de faire équipe avec nous ; même la sous-préfète est déçue de notre comportement avilissant. Je me désolidarise de vous et me réserve d’agir à partir de maintenant dans l’intérêt de Djidji dans le respect des uns et des autres. Je vous ai trop aimé, j’ai trop entendu et beaucoup trop attendu. Si cette politique infantile et avilissante continue, je prendrai mes responsabilités dans l’intérêt de notre sous-préfecture. Pour archives, je publierai ceci sur djidji.org/ 

Fraternellement,

Site officiel
DJIDJI.ORG
Alain Zadi Djegoue Je ne sais pas si c’est moi que tu vouvoies, mais moi je ne te vouvoierai pas parce que tu es un frère. Je ne sais pas non plus à qui tu réponds ici, mais je vois que tu fais de l’amalgame.Oui, tu mélanges tout. Tayoro augustin a demandé, compte tenu du fait que les Gnahaboa ont payé une partie de leur contribution à ce nom au lieu de Bricouli 2 , qu’ils fassent les démarches administratives nécessaires afin que ce nom de Gnahabley soit officiellement réinscrit sur les papiers administratifs. Au lieu de lui répondre, tu es entrain de te mélanger les pédales. De quel programme parles tu? Est ce que tu es obligé d’écrire? Quand on écrit, c’est pour se faire comprendre. Dis moi calmement et sans animosité quel programme a été changé par qui, afin que les lecteurs puissent te suivre. Tu sais très bien que je suis celui qui ne fuis jamais les débats , car j’estime que c’est pour débattre qu’on nous a scolarisés. Ceux qui murmurent au lieu de faire connaître leurs opinions ont choisi cette méthode, et je la respecte. Dis moi calmement Atokpa quel programme de la fête a été changé et par qui? Moi je me suis plaint de deux faits. Le président Armel-Thomas Zatchi nous avait promis à une réunion de procéder à la formation d’un comité annexe indépendant pour gérer les fonds de la fête, et voici que cela n’est jamais fait. En lieu et place, c’est plutôt lui et son bureau qui s’en chargent sans nous en donner aucune explication. Deuxième chose, le montant de la contribution de chaque village est de 500.000f et lui même le sait. Pourquoi encaisse-t-il de l’argent selon la taille de chaque village alors qu’il n’en a jamais été question? Je t’apprends qu’il a conversé avec le président Jean-Louis Kobri qui lui a demandé de corriger ces erreurs qui risquent de lui coûter sa réputation. Quand je fais ses éloges, tu ne me dis jamais félicitations, mais parce que je dis aujourd’hui ses faiblesses, tu t’acharnes sur moi? Si les Gnahaboa ont voté Thomas comme président du comité de gestion de la fête ici à Paris, je ne pense pas que les Déboa étaient présents. C’est pourquoi ils ne lui remettront pas leur contribution financière et l’enverront à leurs parents qui la compléteront à 500.000 f avant de la remettre au comité central d’organisation. Point, barre. Cela n’est en rien du sabotage. Pourquoi veux tu que je laisse passer ce qui n’est pas transparent? Je rappelle que tu m’avais invité à un débat public devant les djikié de France et que je t’attends toujours. Arrête un peu d’écrire pour écrire. Je crois que tu vas m’obliger à confronter mon bilan de bonnes actions posées à djidji avec le tien pour que tout le monde sache qui fait quoi dans ce village pour son développement. Celui qui offre à lui seul 10 bâches pour l’organisation d’une fête en est-il vraiment un saboteur Atokpa? Dis moi .Et puis, tu dois un jour expliquer pourquoi tu déformes certains mots. Nous, on connaît BRICOULI et non ce que tu as écris. C’est quel village qui s’appelle KBLICOULI à Djidji?
Tu n’as pas idée de ce que que tu avances ni sur quel terrain tu entrain de mettre les pieds cher envoyé Alain Zadi Djegoue.
Gnadou Dano Zady Je précise seulement que c’est avec toi que les contributions ont été arrêtées pendant les réunions de notre association Ardspf. Je précise également que tu n’a jamais donné cette information, étant en contact permanent avec le président Jean-louis Kobry, tu as préféré lancé un appel aux dons alors que vous aviez déjà décidé la somme de 500.000 en dehors des Djidjiyeu de France. Je précise enfin que ce n’est pas par la force que tu obtiendras cette somme-là. Et puis attendons la prochaine réunion pour vérifier ce que tu avances.
Alain Zadi Djegoue Je te demande d’abord de répondre à Augustin Tayoro au lieu de passer de coq à l’âne. Tayoro t’invite publiquement à obtenir officiellement l’autonomie des GNAHABOA par rapport à Bricouli que tu te permets d’écrire Kbicouli pour je ne sais quelle raison. C’est ton droit le plus légitime de reconquérir le nom initial Gnahabley, mais on te demande d’en faire les démarches pour qu’il ne s’appelle plus Blicouli2. comme tu le souhaites. C’est de cela qu’il est question dans mon post.
2e chose, je ne savais pas qu’en lançant un appel aux grands dons, cet appel que tu as pourtant apprécié noir sur blanc, je ne savais pas qu’il constituait un passage par la force.
3e chose, Quand tu parles de réunions de l’association dont Thomas est le président, je te mets au défi d ‘en publier toutes les listes de présence. Je parie devant nos lecteurs qu’ils n’y verront pas plus de 2 fois tom nom depuis que Thomas les préside. Tu veux peut-être que je dise à tes lecteurs que toutes les informations que tu donnes sur le net concernant nos réunions te sont racontées par des tiers et que tu habites très loin de Paris. chose qui n’est pas une excuse pour t’assurer de manière repetée à ces réunions.
4e chose:Dis moi si tu es d’accord pour qu’on confronte nos actions sur le terrain en faveur de notre village Djidji toi et moi.
5e chose, si toi tu as le temps d’écrire, nous tous n’avons pas ce temps là parce qu’on fait autre chose.
6e chose: Dis nous ici et maintenant pourquoi tu déformes certains mots et syllabes? Voilà, mais commence par répondre maintenant au post de Tayoro Augustin stp mon homonyme Gnadou Dano Zady

Si tu as failli à ton rôle, c’est une gravité car cela suppose qu’en plus de ce que nous cotisons ici, vous allez cotiser là bas 500.000f pour défendre l’honneur de vos villages respectifs Mais moi j’ai parlé des heures durant avec le président Jean Louis au téléphone et il m’a dit lui avoir apporté la précision à plusieurs reprises.C’est certes ton rôle à toi, mais ton président qui t’a nommé l’a joué parce que tu as failli.. Je voudrais rappeler que tu as déjà lu de moi plusieurs éloges à l’endroit de mon président. pour qui j’ai joué une partition déterminante parce que j’ai voulu qu’il soit là où il est. Cela n’empêche pas que je dise aussi ses faiblesses. C’est cela la démocratie.
Salut, Blaise.
Tu n’as pas idée de ce que que tu avances ni sur quel terrain tu est entrain de mettre les pieds cher envoyé Alain Zadi Djegoue.

 

Gnadou Dano Zady Je précise seulement que c’est avec toi que les contributions ont été arrêtées pendant les réunions de notre association Ardspf. Je précise également que tu n’a jamais donné cette information, étant en contact permanent avec le président Jean-louis Kobry, tu as préféré lancé un appel aux dons alors que vous aviez déjà décidé la somme de 500.000 en dehors des Djidjiyeu de France. Je précise enfin que ce n’est pas par la force que tu obtiendras cette somme-là. Et puis attendons la prochaine réunion pour vérifier ce que tu avances.

Alain Zadi Djegoue Je te demande d’abord de répondre à Augustin Tayoro au lieu de passer de coq à l’âne. Tayoro t’invite publiquement à obtenir officiellement l’autonomie des GNAHABOA par rapport à Bricouli que tu te permets d’écrire Kbicouli pour je ne sais quelle raison. C’est ton droit le plus légitime de reconquérir le nom initial Gnahabley, mais on te demande d’en faire les démarches pour qu’il ne s’appelle plus Blicouli2. comme tu le souhaites. C’est de cela qu’il est question dans mon post.
2e chose, je ne savais pas qu’en lançant un appel aux grands dons, cet appel que tu as pourtant apprécié noir sur blanc, je ne savais pas qu’il constituait un passage par la force.
3e chose, Quand tu parles de réunions de l’association dont Thomas est le président, je te mets au défi d ‘en publier toutes les listes de présence. Je parie devant nos lecteurs qu’ils n’y verront pas plus de 2 fois tom nom depuis que Thomas les préside. Tu veux peut-être que je dise à tes lecteurs que toutes les informations que tu donnes sur le net concernant nos réunions te sont racontées par des tiers et que tu habites très loin de Paris. chose qui n’est pas une excuse pour t’assurer de manière repetée à ces réunions.
4e chose:Dis moi si tu es d’accord pour qu’on confronte nos actions sur le terrain en faveur de notre village Djidji toi et moi.
5e chose, si toi tu as le temps d’écrire, nous tous n’avons pas ce temps là parce qu’on fait autre chose.
6e chose: Dis nous ici et maintenant pourquoi tu déformes certains mots et syllabes? Voilà, mais commence par répondre maintenant au post de Tayoro Augustin stp mon homonyme Gnadou Dano Zady

Gnadou Dano Zady J’ai déjà répondu au post d’Augustin Tayoro dans mon premier post et tu le sais car je ne puisse pas imaginer le contraire un seul instant ou faut-il être de mauvaise foi pour dire que je fais du coq à l’âne avec une personne qui infantilise souvent le J’ai déjà répondu au post d’Augustin Tayoro dans mon premier post et tu le sais car je ne puisse pas imaginer le contraire un seul instant ou faut-il être de mauvaise foi pour dire que je fais du coq à l’âne avec une personne qui infantilise souvent le débat comme toi Alain Zadi Djegoue. Tu dis que je passe mon temps à écrire alors que je me permets de te répondre à toi, l’avocat du diable. Ah, je comprends qu’avec toi, il faut compter 1, 2, 3, 4, 5… pour que tu suives ou comprennes. Balivernes! Pour te répondre, sur l’orthographe du village en question, je préfère écrire Kblicouli ou Kblikouly qui se rapproche dans mon entendement du nom Dida Kblikouly que celui Bricouri francisé. Dis-moi Alain Zadi Djegoue, quel Dida prononce dans sa langue Bricouri ou Bricouli? A suivre,
Kblicouli au lieu de Bricouri comme je préfère écrire ton nom Kokbou au lieu de Kobou ou si tu préfères Djègwiey au lieu de Djégoué par approche phonétique.
Gnadou Dano Zady, la participation des Ďeboa de France ne sera pas remise au bureau de’une association qui n’a rien à avoir avec la gestion de la fête. Je pense que cette fois, c’est toi Il seras là, pas moi. Je n’ai plus rien à apprendre des réunions. Je suis sur le terrain du développement, c’est à dire dans l’action.

Alain Zadi Djegoue Toi tu es tellement disponible pour écrire que je te laisse faire. N’oublie pas cependant que tu avais applaudi mon appel aux grands dons. Je t’attends donc sur ce terrain car tu es tout à fait capable de réagir. C’est ça le développement. Tu dis quoi pour la publication des listes de présences aux réunions et la confrontation des actions sur le terrain au village? Continue d’écrire . Moi j’écris quand c’est nécessaire. Les Déboa de France ne remettrons pas leur argent au bureau de l’association frère. Salut.

Alain Zadi Djegoue, je n’écris pas pour écrire comme toi : je réponds simplement au champion des débatteurs. Dis-moi qui n’a rien à faire ici en France? Personne ! Ici chacun vaque à ses occupations. Oui parlons de la liste de présence. Dis-moi aussi combien de nos frères et sœurs vivant en province ici en France viennent souvent participer au réunions de Paris? Pourrais-tu me citer des noms? Qui est le plus logique entre toi et moi? Toi qui m’interpellais de prendre mes responsabilités pour le nom de mon village Gnahabley transformé en Kricouri 2? Je suis au contraire cohérent par rapport à toi quant à ma réponse à ton appel aux dons. Je t’ai effectivement félicité pour cette initiative louable pour t’inviter aussitôt d’allonger la liste car ici en France, tout le monde pourrait être donateur vu que nous gagnons en moyenne la même chose. Dois-je parler des bâches que je te demanderai combien coûtent dix bâches pour un Parisien de ton espèce, Pas grand-chose finalement! Et en location, en plus… Merci tout de même!
A suivre,

Gnadou Dano Zady Je ne saurai prendre une pause sans adresser mes respects à mon frère Blaise Goubo pour son honnêteté intellectuelle. A lui je voudrais dire qu’il n’a pas failli à sa tâche, débordé qu’il est en ce moment de réussir conjointement la fête de la sous-préfecture et le “Tournoi De La Fraternité De Djidji. Merci pour ta sagesse et ton abnégation cher frère. Bonne continuation,
Merci cher fr. Je sais que votre pdt armel n a pas cache qque ce soit et j ai voulu qu on le sache. Stp ne rentre pas ds ce jeu la .

 

Hummm mais ces personnes là n’ont pas honte c’est sur fb où tous les enfants s’amusent ke vous venez laver vos linges sales je suis vraiment désolé pour vous ? Toi tu es à Paris lui il est en province, c’est pas mm France là, toi tu loues 10 bâche luVoir plus

 

Gnadou Dano Zady Mon frère Takrou Arsène, je ne sais pas où tu résides mais être en province et à être à Paris, tu l’aurais compris n’est pas la même chose quand il s’agit de participer à toutes les réunions de la capitale. C’est comme tu demandais à une personne résidVoir plus

 

Arsene Takrou Moi je suis en côte d’Ivoire, je parle particulièrement d’Alain ZADY ki toujours est prêt pour dénigrer les autres sur fb c’est pas sa première fois il a fait la mm chose avec le chef du village de douseba et plein d’autres, mtnan c’est entre vous les frères,. Confronter les actions va servir a koi ,c’est ce ke l’on appelle en dida guêlê lié ( ôh lih guêlê trop) ,louer 1000 bâches pour la cérémonie de ton village, c’est bien mais dis à l’autre de faire comme toi, n’est pas normale. Je comprend pourkoi vos différentes familles se divisent souvent ici à cause de vous là. Kan vos parents vont voir tous ceci keski va se passer ? Après on attend les c’est mon frère ki avait fait ça, le tien a fait koi la division, et nos villages sont toujours en retard. Pardonnez associez vos forces pour nous aider mais pas pour nous diviser

Nous en avons parfaitement conscience de cette noble attente de votre part et nous nous attellerons tant que possible à faire de notre mieux. C’est pour cela, nous répondrons de temps en temps à certains de nos frères qui oublieront ou renieront le sens de la fraternité et de la solidarité.
Merci fr pr tes conseils

 

Makazikpa Zoukou Tayoro

Maintenant c’est DjiDji et nom moussadougou

 

Alain Zadi Djegoue

Tu veux dire qu’on ne dit plus adjamé ,ni plateau, ni yopougon,mais uniquement Abidjan?

Blaise Goubo

Moussadougou est un quartier d allogenes de la sprefecture de Djidji

 

Je le répète que le nom Moussadougou ne doit
plus existe
C’est plutôt la s/p de DjiDji
Merci

donc adjamé ne doit plus exister alors?

Déblé, Yorogro, Gnahabley, Godiéko,Moussadoukou et Bricouli sont devenus les quartiers de DJIDJI
Godou, Krikpoko, Bessablé, Douseba, Gogohouri, Djidji, Niablé et Faitaikro composent la s/p de DJIDJI

 

1 Commentaire

1 Comment

  1. Gnadou Mai

    2 juillet 2017 at 12 h 35 min

    Un proverbe Dida : “en te douchant si tu vois, un malade mental s'emparer de tes habits, ne le poursuis pas nu; sinon au lieu d'en avoir un, forcément, on en aura deux”. Au lieu de vous disputer les uns, les autres, très chers biens aimés les Djidjié, restons plutôt unis pour notre seul but: le développement de Djidji sous-préfecture.
    Gnadou Maimouna

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top