Actualité

DJIDJI : un changement certain de mentalités est nécessaire

NOUS VOULONS UN CHANGEMENT DE MENTALITÉS CHEZ NOUS, ET NOUS SOMMES CONVAINCUS D’Y ARRIVER.

Le développement, c’est s’interroger et réfléchir sur ce qu’on a fait et ce qu’on n’a pas encore fait. 
Eh bien, chez nous à Djidji, nous estimons qu’en ce qui concerne les infrastructures, beaucoup ont été réalisées mais il reste encore beaucoup à faire quant à leur entretien et leur gestion.
Par exmple, nous ne voulons plus que les fonctionnaires et agents de l’Etat exerçant chez nous s’occupent mieux de leurs activités personnelles qu’à leurs missions régaliennes pour lesquelles ils sont payés.

En ce qui concerne les natifs , la gestion des deniers publics qui leur a été confiée par la population devra être désormais suivie par un comité représentatif de cette population .
À ce propos, les locaux ayant fait les preuves de leur incapacité, nous souhaitons que le comité soit majoritairement composée des ressortissants résidant en dehors de la sous-préfecture.
Nous demandons donc au président Armand Boga Dido de bien vouloir analyser nos souhaits avec beaucoup d’intérêts afin que la naissance de ce comité soit une réalité.

Bon dimanche à vous.

cliquez pour ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top