Actualité

DJIDJI – Côte d’Ivoire, Québec – MUSIQUE DU MONDE avec GNAKALÉ SAHOUO ARISTIDE

Biographie :

DjiDji est né dans l’esprit d’Aristide Gnakalé Sahouo, à Montréal, en plein mois de mars 2007. Originaire de la Côte d’Ivoire, Aristide Gnakalé Sahouo est bassiste. Il a écumé les plus grandes salles d’Afrique de l’Ouest, a accompagné quelques-uns des artistes les plus connus du continent, avant de s’envoler pour Montréal. Au Canada, il continue sa carrière, enregistre avec Jean Leloup, accompagne Gotta Lago, le groupe Donko, Samajam, François Cossette, Alpha Yaya Diallo… Il joue ainsi au festival international de Jazz de Montréal, à Nuits d’Afrique, aux Francofolies de Montréal… En parallèle, il donne des cours de basse et de percussions traditionnelles.
Peu après sa formation, DjiDji accueille un autre pilier incontournable, William Atchouellou, originaire lui aussi de Côte d’Ivoire. Chorégraphe, danseur et musicien, William a vadrouillé de scène en scène en Afrique de l’Ouest, en Europe, au Canada, aux États-Unis, au Mexique … D’abord membre de la compagnie ivoirienne Ten Zo, il dirige ensuite et chorégraphie les spectacles de l’ensemble de danse Kôtou, basé à Minneapolis, de 2003 à 2007. Il donne également des cours de danse et de percussions.
Troisième membre, depuis le début : André Dupras. Ce Canadien se passionne dès l’âge de 5 ans pour les percussions et notamment la batterie. Diplômé du Conservatoire royal de Montréal, il a accompagné de nombreux artistes en studio et sur scène.
Né au Québec, Sylvain Dupras fait, lui aussi, partie de l’aventure DjiDji depuis ses débuts. Qu’elles soient africaines, arabes ou hawaïennes, aucune percussion ne peut lui résister. Et Sylvain a une autre corde à son arc : il joue en outre de la guitare.
Dernier arrivé, Michael Freed est né à Montréal. Saxophoniste et harmoniciste, il a parcouru l’Amérique du Sud, l’Europe et l’Afrique du Nord et y a développé ses talents de musicien et de chanteur dans des domaines variés : blues, musiques africaines, jazz, rock…
Cette alliance d’univers si variés est une merveilleuse opportunité pour la musique, mélange de rythmes, de sons africains soutenus par des instruments occidentaux. Une recette qui n’en finit pas de régaler les oreilles du public.

DjiDji

cliquez pour ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top