Actualité

Désespoir et honte : quand ceux qu’on bouffe, se bouffent entre eux.

Alain Zadi Djegoue : Attention au sens que nous donnons au mot “payer”. Il est différent du mot “acheter”.
Payer quelqu’un, ce n’est pas acheter quelq’un, Svp.

Noel Zele  : Effectivement fini l esclavage qui peut acheter qq1 actuellement.

Zap Krasso  : D’accord avec toi mon grand.

Alain Zadi Djegoue : Zap Krasso Ayoka awli

Brico Bravo  : Qui mieux que l’auteur d’un mot utilisé pour expliquer son sens, surtout qu’un mot s’explique mieux dans son contexte ?

Alain Zadi Djegoue : Brico Bravo C’est exactement dans ce contexte de donner à quelqu’un le salaire du travail fait que Dago Fulbert a employé ce mot et cela ne fait aucun doute .

Alain Zadi Djegoue  : Je voudrais dire à tout le monde que Dago Fulbert peut me payer, parce qu’il en est capable..

Mangou Premier : Alain Zadi Djegoue c’est à ton niveau. Merci

Alain Zadi Djegoue : Mangou Premier Il ne s’agit pas d’être excessif, mais de dire la vérité Quand on parle de payer quelqu’un tous les mois comme il l’a dit, je pense que c’est clair Cela ne veut pas dire que je soutiens qui que ce soit. Il faut dire les choses telles qu’ elles sont.

Alain Zadi Djegoue Et puis tu ne peux pas donner à ce mot le sens qu’il n’a pas du tout. Payer n’a jamais voulu dire acheter président Mangou Premier.

Alain Zadi Djegoue : Mangou Premier Quand tu es président, tu dois apaiser. C’est cela qu’on attend de toi. Quand on te demande “tu es qui”? dans un conflit, tu sais très bien ce que cela veut dire. Ne condamne pas un seul côté. Personne ne peut se lever sans raison pour dire à son prochain qu’il pouvait le payer. A la place de Dago Fulbert, moi je n’aurais même pas été à cette réunion parce qu’il a confié l’organisation du tournoi à un comité bien structuré.

Mangou Premier : Alain Zadi Djegoue et pourtant c’est le verbe acheter qu’il a employé mais les gens confondent acheter et payer dans son cas c’est acheter

Alain Zadi Djegoue : Mangou Premier Ah mais voilà que tu m’apprends quelque chose de nouveau!!! Eh bien, on attend des témoins de ton affirmation.

Mangou Premier : Alain Zadi Djegoue tu es en train de me faire un procès Ok j’ai compris. Tu as ignoré déjà ce qu’il m’a dit en tant qu’une autorité. Je suis un président et tu me juges .il faut un président charismatique pour mettre et imposer le respect car il y a trop de voyous et je pensais que c’était en Côte d’Ivoire seulement mais aussi en Europe précisément en France. Je vais laisser ce désordre régner très bientôt car je ne serai plus candidat à ma propre succession et je suis vraiment découragé par des propos un peu gauches. Je vais appeler la jeunesse à une Ag pour libérer ce tabouret pour me concentrer sur mes affaires.Cette affaire ne m’intéresse plus.Il Ya trop d’hypocrisie à Djidji or moi je te regarde dans les yeux pour dire la vérité même si. Merci

Alain Zadi Djegoue : Mangou Premier Pourquoi veux tu que je ne fasse que tes éloges? Fouille bien mon mur et tu verras beaucoup de mes posts qui parlent de toi en bien. Même Armel Thomas Zatchi dont j’ai suscité la candidature, je le critique.Alors président, -tu es certes un président charismatique, mais quand tu as fait une erreur , il faut qu’elle sïoit dite. Je n’ai rien contre toi du tout. Dago Fulbert a tenu des propos qui sont condamnés, mais je veux juste qu’on nous dise si oui ou non on ne l’a pas poussé à bout. Oui, les voyous, il y en a partout. On est tous nés à Djidji et personne ne peut se prévaloir plus voyou que les autres parce que ceux ci seraient sur la lune.

Alain Zadi Djegoue  : President, je te ramène par exemple à tes propos au sujet de mme Solange Ablé. A partir de ce qu’on t’a rapporté, tu deverses publiquement ta colère sur une personne qui reoresente comme toi une association, et qui est de surcroît une femme. Tu aiurais dû chercher à la rencontrer pour lui dire ce qu’on t’a raconté au lieu de dire que tu maudis le jour où tu l’as rencontrée pour la première fois. Les gens te parle d’organisztion alors qu’elle parle d’information.Beauvoup de gens disent qu’ils n’ont pas été informés par toi et donc elle leur a dit que tu avais reçu des fonds pour cette mission. Est ce que c’est faux de dire que tu avais reçu des fonsds pour cette mission ?

Mangou Premier : Alain Zadi Djegoue stp eloigne moi tes commentaires hypocrites , ne dit pas ce que tu sais pas j’ai cité ceux qui étaient avec moi quand je l’ai croisé, je dis Djekou Théophile, Rolande Zabeyou et le vice président de Thomas Satchi quand le chef central, mon père et le président de la jeunesse de Bricouli m’appellent pour me dire que Solange Able t’a remis l’argent de la fête pour une organisation et tout le village en parle ce n’est pas te livré Zadi. Tu as toujours le rôle de livrer tes amis mais toi tu es toujours Innocent . Elle ment sur moi de mon vivant.Arrete de me faire un procès.Avant d’être un président je suis d’abord un homme et je ne peux pas me soumettre à tes bêtises.Eloigne moi de cette accusation gratuite et non fondées. Merci infiniment de m’avoir compris. Ton fils est à Abidjan donc prochainement il faut l’exposer sur le facebook.Il faut l’envoyer pour encaisser l’argent de la fête de Sous-préfet car c’est toi qui a fait la transaction des fonds à Abidjan.Plus jamais tu vas parler de moi de la sorte. Merci

Dago Fulbert : Alain Zadi Djegoue ce mangou se prend pour qui a Djidji j ai.lu une conversation avec ma soeur Sylvie où il se considère.comme une autorité de Djidji je.me demande quelle autorité il est ?les jeunes voulaient refaire les élections des jeunes de Djidji c’est moi qui a dit aux jeunes de godieko de laisser tombé mais il se mêle un peux de tout et impoli en.plus mais je vais régler son compte à ma manière.

Mangou Premier Tu as mon numéro appelle moi je vais enlever drogue dans tes yeux

Dago FulbertMangou Premier t appelé c’est pour me mettre au même niveau que toi pourtant devant moi je te considère comme une moustique .tu loue maison Abidjan et tu n as rien au village et c’est toi qui insulte ma petite soeur qu’elle n as pas maison au village et abidjan ,occupe toi de ta petite vie misérable d escro et impoli

Dago Fulbert : Mangou Premier tu étais à la.réunion ? Je n.ai.peur de.personne mais.de.dieu moi je ne suis.pas comme toi j assume tjrs mes dires et les actes donc arrête tes mensonges qui te colle à la.peau.

Dago Fulbert : Mangou Premier tu es qu’elle autorité à Djidji même? Le.mot autorité peut être je ne comprends.pas.le.sens mais.tu es un.simple président de.jeunes c’est tout et celà te.donne.pas.le.droit d être impoli et se.mêler de tout.ce.qui.te.regarde pas même CHAO ignore ton.délir sur.le.face ,autorité d où même ? Ton impolitesse va s arrêter bientôt.

Alain Zadi Djegoue : Mangou Premier Sois rassuré que je ne parlerai plus de toi. Tu peux rester tranquille petit frère, car à cette allure de tes interventions, je sens venir beaucoup de choses dont j’ai horreur. Alors, président Mangou, vraiment plus jamais ça. Salut.

Alain Zadi Djegoue : Mangou Premier Ce que j’ai à te dire, c’est que si je suis innocent, c’est parce que je ne suis pas président et ça ne m’intéresse pas de l’ être. En plus, tu ne diras jamais que e n’ai jamais fait tes éloges sur facebook. Quand c’est le cas, tu trouves que je peux continuer à parler de toi, c’est cela? Moi j’aimerais te voir vous acharner de cette façon contre ceux qui détournent les fonds publics chez nous à Djidji et ceux qui gèrent mal nos biens communs. Voilà les vrais ennemis de notre développement. Mais demander à quelqu’un qui sacrifie l’argent de sa poche pour la jeunesse “toi tu es qui même”? je dis encore que je ne répondrais pas comme Dago Fulbert a fait si j’étais à sa place, mais il faut dire que c’est une provocation qu’il faut desormais éviter. Fulbert ne cherche pas à être maire ni député de Djidji. Tout ce qu’il fait c’est pour t’aider à mettre de la joie au sein de la jeunesse dont tu es président.

Quant au cas de madame Solange Ablé, je répète que ce qu’on t’a dit ne vient pas directement d’elle. C’est un rapport qui t’a été fait. Je l’ai interrogée et voici ce qu’elle reconnaît avoir dit.
Les jeunes disent qu’ils n’ont pas été informés officiellement de la fête, et elle leur a répondu qu’elle t’a donné 50.000 f pour que tu uniformes les gens et madame Dablé a ajouté 80.000f pour payer ton déplacement. Tu as fait ta mission auprès des chefs, et pour moi ce sont les chefs qui auraient dû les informer car après tout, ils sont tous sous l’autorité coutumière du chef du village. À toi ils parlent d’organisation, et à madame Solange Ablé, ils parlent d’information. Président, est -ce que oui ou non tu as reçu les 50.000f d’elle pour informer les gens? Si oui, pourquoi n’en parles tu pas du tout? En plus, après la fête, vous vous êtes retrouvés elle et toi avec le major Thèophile Djekou. T’a-t-elle reproché de ne pas avoir fait l’organisation alors qu’elle t’a donné de l’argent comme t’on rapporté les villageois? Et pourquoi ne lui as tu pas dit en face ce que tu dis d’elle sur facebook? Supposons que tu as entendu les rapports après votre rencontre. Dans ce cas, je dis et je répète que tu aurais dû chercher à la rencontrer pour lui demander de s’expliquer sur ce que tu lui reproches. Au lieu de cela, tu t’es répandu sur facebook contre elle. Ce n’est pas bien en tant que président;, et si je ne te le dis pas, je ne t’aurai jamais aimé. C’est cela être hypocrite. D’un président à l’autre, on cherche à s’expliquer au lieu de dire et je te cite:” je maudis le jour où j’ai rencontré cette femme” fin de citation. Petit frère, cela n’est pas digne du président que tu es et dont j’ai plusieurs fois fait les éloges.
Bonne journée.

cliquez pour ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top