Actualité

Bonjour cher frère, Jean-Louis, Président du comité d’organisation

Pour ma part, je n’arrive toujours pas à comprendre comment la tenue de la fête de tout un peuple puisse dépendre du seul aléa de calendrier d’un parrain. Je pense qu’en reportant indéfiniment la date de ce moment festif tant attendu, nous perdons de vue son objectif premier qui était, en mon sens, de réunir les fils et filles de notre nouvelle sous-préfecture, de créer une sorte de cohésion, de mieux consolider les liens entre les différents villages.
Laurence Sery-Depris
Vice Présidente de l’Association des Filles de Djidji en France (A.F.D.F.)

cliquez pour ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top