Actualité

AFFAIRE DES 2.705.000 CFA DE LA FÊTE DE DJIDJI: LES 2 ERREURS COMMISES PAR LE PRÉSIDENT THOMAS SELON MOI.

Alain Zadi Djegoue Je voudrais réitérer ici mes félicitations et mes salutations à l’endroit du président de la diaspora Djidji de France pour le juste combat qu’il mène en faveur de son peuple, une attitude à travers laquelle il me donne raison d’avoir suscité sa candidature au poste qui est le sien.

Ceci dit, fidèle à ma ligne de conduite, je serai incohérent si je ne relève pas aussi les erreurs que le président a commises au cours des démarches aux fins d’obtenir le remboursement de notre argent. 

La première erreur, c’est le constat d’une mauvaise habitude qu’il devra définitivement abandonner dans l’exercice de son mandat, car c’est la deuxième fois qu’il commet cette erreur antidémocratique.
Souvenez-vous en effet, au moment où les cotisations de cet argent battaient leur plein, le président Thomas avait mis sur pied un comité ayant pour mission de co-organiser la fête avec le comité central sis à Abidjan. Cette initiative qui frisait la transparence n’en était en réalité pas une car c’est lui même qui convoquait les réunissons et c’était encore lui qui encaissait les cotisations. Je m’étais farouchement levé contre cette pratique et c’était notre tout premier couac.

Eh bien, cette faute, il vient de la refaire et je m’explique: à la dernière réunion avant le départ pout le village, il a voulu qu’un comité soit mis sur pied pour être le représentant de la diaspora à la rencontre prévue avec le comité central, et les volontaires se sont désignés. Mais ce que le président a expressément ignoré de faire comme la première fois, c’est de faire confiance à ce comité en lui affectant un responsable chargé de conduire la délégation, parce que dans son entendement, c’est lui qui devait la conduire et voilà qu’il l’a effectivement conduite, sans aucun de ses membres autour de lui.

La deuxième faute est que le président n’a fait signer aucune décharge au pco qui a reconnu avoir gaspillé notre argent et qui a promis de le restituer. Sur la base de quel document pourra-t-il donc lui réclamer cet argent?

Je vous souhaite une agréable journée.

cliquez pour ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top