Actualité

3 février 2017 – 3 février 2022 | 5 ans déjà ! Joyeux Anniversaire S/p Djidji !

Le jeudi 3 février 2022 a marqué l’an 5 de l’érection de la sous-préfecture de Djidji et surtout, ce jour-là, l’installation du premier Sous-préfet de ladite sous-préfecture, Madame N’GOUAN KANDJUI-ADJOBY Chantal Danhobié

Pour célébrer l’événement, le sous-préfet de Djidji a convié le Chef central Monsieur DIDO Zabéhi Prosper et tous les chefs de village de la sous-préfecture de Djidji à une cérémonie de coupure de gâteau et de sablage de champagnes d’anniversaire.

De la bouche des autorités villageoises, le premier représentant de l’État, premier Sous-préfet et première femme Sous-préfet de Djidji a mis le paquet en leur offrant une agape digne de grandes festivités historiques.

Pour sa disponibilité, sa sollicitude légendaire, les autorités villageoises ont décidé de lui emboîter le pas dans l’organisation du prochain anniversaire qui aura lieu le 3 février prochain à Djidji. Ils ont en effet décidé de s’en approprier et d’en faire chaque année, une institution à la date du 3 février.

Lun des fils de Djidji, Monsieur GNADOU Dano Zady, indispensable Apôtre de la paix, conscient des difficultés que peut rencontrer le représentant de l’État dans l’exercice de ses fonctions dans une ville nouvelle comme Djidji manquant de beaucoup de commodités, a décidé de faire sa part dans le but de lui rendre le séjour aisé et agréable voire inoubliable.

interrogé par djidji.org de savoir pourquoi faisait-il du Sous-préfet, une affaire personnelle, il a répondu en ces termes :

Étant moi-même, un homme d’État parce que président d’un parti politique, en l’occurrence le P.I.P (Parti Ivoirien du Peuple), c’est mon devoir de veiller au mieux vivre de notre illustre hôte d’État surtout que c’est à mon village qu’est revenu d’abriter le chef-lieu de la sous-préfecture après 57 ans de lutte acharnée. C’est pour moi une façon de remercier les autorités de mon pays, au nom de tous nos pionniers qui n’ont eu ni la chance ni le privilège de voir de leur vivant se réaliser leur rêve. Le mérite revient au président OUATTARA qui a rendu ainsi, selon Monsieur BAKAYOKO Yaya, le préfet de Lakota en 2017,

En érigeant Djidji en sous-préfecture, le président OUATTARA rend à César ce qui est à César.

5 ans après, en essayant de faire de mon mieux pour rendre confortable le séjour de notre premier Sous-préfet, c’est ce qui est à César que je rends à César.”

Vive Madame le Sous-préfet de Djidji !

Vive la sous-préfecture de Djidji !

Vive la République de Côte d’Ivoire !

Madame KANDJUI-ADJOBY Chantal Danhobié – Sous-préfet de Djidji.

cliquez pour ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top